L’Armée du Salut est une organisation présente dans de nombreux pays, y compris en France. L’organisation est surtout connue pour des actions d’évangélisation dans les rues. Sylvie Laroche a occupé la place de directrice de l’Armée du Salut pour la section du Havre, où elle a participé à des actions qui visent à porter secours aux plus démunis et à sauver les âmes, ainsi qu’à redonner de l’espoir à ceux qui vivent dans les conditions les plus difficiles.

Quels sont les objectifs de l’Armée du Salut ?

L’organisation a été créée en Angleterre par le pasteur William Booth en 1878. L’Armée du Salut a pour objectif d’éliminer la pauvreté et la misère à travers le monde. L’organisation est composée de bénévoles et de salariés qui participent à différentes actions pour apporter de l’aide à ceux qui sont dans le besoin, peu importe leur âge, leur sexe ou leur état de santé.

Dans le cadre de ses objectifs, l’Armée du Salut organise diverses activités telles que des soupes de nuit, des distributions de vivres aux plus démunis, des épiceries sociales. Elle distribue aussi des vêtements et met à disposition de ceux qui sont dans le besoin des lieux d’hébergement d’urgence, des animations pour divertir les enfants, des séances d’apprentissage de langue française et de l’aide pour les demandeurs d’asile. C’est dans ce cadre que l’armée du salut est intervenue au Havre sous la direction de Sylvie Laroche pour apporter son aide et son soutien aux familles Roms expulsées de l’IUT de Caucriauville.

Sylvie Laroche, directrice de l’Armée du Salut au Havre

Avec une carrière professionnelle particulièrement orientée vers l’aide aux personnes, Sylvie Laroche a occupé plusieurs postes à responsabilité tels que chef de service au centre médical Rey Leroux ou cadre socio-éducatif à Mayenne. C’est en 2007 qu’elle rejoint l’Armée du Salut avec une première affectation à Rouen, avant d’être nommée directrice au Havre en 2014.

Sylvie Laroche Armee du Salut au Havre participait aux activités de l’association en faisant les efforts nécessaires à l’accomplissement des objectifs que le mouvement souhaite atteindre, tels que l’accompagnement de jeunes migrants, l’aide fournie aux plus démunis et la réinsertion de ceux qui vivent dans des conditions précaires. D’où son intervention concernant les familles de Roms. Aujourd’hui, elle n’occupe plus le poste directrice de l’Armée du Salut du Havre suite à des accusations à son sujet.

Les accusations portées contre Sylvie Laroche

Ex-directrice de l’Armee du Salut au Havre, Sylvie Laroche a été suspendue de son poste au sein l’organisation en 2019 suite à des accusations de détournements de fonds qu’elle aurait effectué en collaboration avec d’autres membres de l’association. En plus de ces accusations de détournements, certains salariés ont également dénoncé des actions de harcèlement moral venant de Sylvie Laroche alors qu’elle occupait le poste de directrice de l’Armée du Salut au Havre. À la suite de ces accusations, elle fut licenciée de l’Armée du Salut suite à une décision du siège national.

Comme il se doit en pareille circonstance, il ne nous appartient pas de porter un jugement sur Sylvie Laroche qui a au demeurant une carrière exemplaire.